La Tunisie s’est inclinée 2-0 au Japon vendredi matin dans un Oita Big Eye Stadium rempli et bruyant à l’occasion de la Kirin Challenge Cup, un tournoi amical. Après vingt premières minutes plutôt convaincantes symbolisées par la reprise –non cadrée- d’Ahmed Akaichi (9e), les Aigles de Carthage ont souffert. Mais les Samouraïs ont longtemps manqué d’efficacité (32e, 68e), Kawamata trouvant notamment la barre sur corner (22e). Ils se sont aussi heurtés à un Aymen Abdennour infranchissable (21e, 29e, 43e, 49e).

Mais, comme un symbole, le roc monégasque a été battu sur l’ouverture du score. Trouvé par un centre d’Honda, Okazaki l’a devancé pour place une tête victorieuse (78e). Le Milanais s’est ensuite transformé un buteur en poussant au fond des filets une frappe de Kagawa mal repoussé par Moez Ben Cherifia (83e). Coaching gagnant pour Vahid Halihodzic, l’ancien sélectionneur de l’Algérie, pour sa première sur le banc nippon : les deux buts sont 100% l’œuvre de joueurs entrés en jeu. Lui aussi sorti du banc, Usani, lancé en profondeur, a manqué de corser l’addition, trouvant le poteau de Ben Cherifia (90e).

 Les compositions de départ :

Tunisie : Ben Cherifia – Hannachi, Abdennour, Ben Youssef, Maâloul – Ragued (Cap.), Nater (H. Mathoulthi, 91e) – Ben Hatira (Gouida, 69e), Sassi (Larbi, 65e), Moncer – Akaichi (Khalifa, 65e)

Japon : Gonda – Sakai (Uchida, 85e), Yoshida, Makino, Fujiharu – Hasebe (Cap.), Yamaguchi (Konno,85e) , Kiyotake (Kagawa, 60e) – Nagai (Honda,60e) , Kawamata (Okazaki
,73e), Muto (Usani, 73e).