Hakimi, Maroc

Le Maroc (0-0 face au Paraguay) et l’Algérie (2-1 contre le Nigeria) ont connu des fortunes diverses ce mardi en match amical.

  • Maroc 0-0 Paraguay

Après l’euphorie de la victoire contre le Chili (2-0) pour la première du nouveau sélectionneur Walid Regragui, le Maroc a rendu une copie plus contrastée ce mardi face au Paraguay (0-0) à Séville pour le possible dernier test avant la Coupe du monde 2022.

D’un côté, les Lions de l’Atlas ont confirmé leurs promesses dans le jeu et le quatuor Boufal-Ziyech-Harit-Hakimi a parfois initié de superbes mouvements, à l’image de cette action qui aboutit à l’heure de jeu à un but refusé à Ryan Mmaee en raison d’un hors-jeu préalable du joueur de Chelsea. Mais les Marocains auront globalement manqué d’efficacité, à l’image en première période de la déviation de Mmaee repoussée par le gardien adverse, de cette reprise non cadrée d’Harit en pleine surface et en seconde période de cette tête à bout portant envoyée dans les bras du gardien par Mmaee, de ce double arrêt du portier face à Boufal ou encore de ce tir soudain de Ziyech sur le poteau.

Côté négatif, outre les difficultés dans la finition, le Maroc a également concédé de multiples occasions de contres à son adversaire, pas qualifié pour le Mondial, et heureusement qu’Almiron a été trop court pour redresser sa reprise en première période et que Bounou a effectué deux parades décisives durant le second acte. Avant de mettre le cap sur le groupe F du Mondial (Belgique, Croatie, Canada), il se murmure que les Lions de l'Atlas pourraient avoir un ultime test au programme le 17 novembre face au Danemark.

  • Algérie 2-1 Nigeria

Après sa victoire poussive contre la Guinée (1-0) avec une équipe remaniée, l’Algérie n’a pas chassé tous les doutes, mais elle a assuré l’essentiel en renversant un Nigeria fortement amoindri (2-1) ce mardi à Oran. La partie commençait pourtant de la pire manière pour les Fennecs lorsque le Lorientais Moffi profitait de la passivité de Mandi pour pousser au fond des filets un ballon qui traînait dans la surface (0-1, 9e). Loin de proposer leur allant habituel, les hommes de Djamel Belmadi disposaient tout de même d’une occasion pour réagir mais Mahrez, dans un angle fermé, ne pouvait suffisamment redresser sa reprise et trouvait le poteau après un gros travail de Belaïli.

Sans vraiment briller, les Fennecs obtenaient un penalty avant la pause après un tir de Slimani dévié sur le poteau lorsque Bensebaini était fauché dans la surface par Onyeka. Mahrez se chargeait d’égaliser en le transformant (1-1, 41e). Durant une seconde période dominée mais pas franchement emballante ni maîtrisée, Youcef Atal libérait les Verts en marquant d’une sublime frappe flottante de plus de 30 mètres (2-1, 61e). Quel bijou ! Suffisant pour permettre aux Algériens de finir la soirée sur une bonne note avant de se projeter sur la suite des éliminatoires de la CAN 2023.

Le superbe but d'Atal en vidéo

 

La compo du Maroc contre le Paraguay

fdrgwptwqae1jks

Les compos d'Algérie-Nigeria