CAN 2023 : l’Angola premier qualifié en quarts !

Pendant un temps en infériorité numérique, l'Angola a surclassé la Namibie (3-0) ce samedi à Bouaké à l'occasion du premier 8e de finale de la CAN 2023. Le match a basculé en l'espace de 4 minutes avant la mi-temps. Le temps pour Gelson Dala d'inscrire un doublé et pour les Namibiens d'être sanctionnés d'un carton rouge pour ramener les deux équipes à dix contre dix. Les Palancas Negras affronteront en quarts de finale le vainqueur de Nigeria-Cameroun.

Si les deux équipes mettaient d’entrée beaucoup de rythme avec des centres de part et d’autre, il fallait attendre après le quart d’heure de jeu pour voir basculer le match. En effet, suite à une erreur d’appréciation du dernier défenseur Kialonda Gaspar, Bethuel Muzeu lui chipait le cuir et tentait un lob sur le gardien Neblu sorti hors de la surface de réparation. Ce dernier commettait à son tour une bévue en bloquant avec ses mains la tentative de l’attaquant. Logiquement exclu, il laissait ses coéquipiers à 10 contre 11 après seulement 17 minutes de jeu.

Alors que la chance semblait lui tourner dos, l’Angola changeait positivement de visage et inversait la donne. Et ce, grâce au formidable coup tactique du sélectionneur Pedro Gonçalves qui préférait sortir un milieu, en l’occurrence Estrela, et maintenir sa confiance au trio offensif Gilberto-Mabululu-Gelson Dala. Coaching payant, puisqu’une vingtaine de minutes plus tard, les trois hommes brillaient sur l’ouverture du score. Fredy profitait notamment d’un renvoi de la défense namibienne pour trouver Gilberto sur la droite. L’ailier de Petro Luanda servait ensuite son capitaine, auteur d’un bon appel dans le dos des défenseurs, pour un centre en retrait au bénéfice de Gelson qui poussait le ballon dans le but vide (1-0).

L’Angola explose la Namibie en plein vol

La Namibie, qui avait perdu son meneur de jeu Prins Tjiueza pratiquement dans la foulée de l’expulsion du gardien angolais (23e), venait de prendre un coup de massue sur la tête, et cela s’empirait avec l’expulsion de Lubeni Haukongo écopant d’un second carton jaune (40e). Désormais à 10 contre 10, les Palancas Negras surfaient sur la mauvaise passe des Brave Warriors pour faire le break deux minutes plus tard. Fredy, toujours à la baguette, délivrait une deuxième passe sur un coup franc botté de la droite pour la tête de Gelson qui s’offrait, lui, le doublé (2-0, 42e).

La Namibie buvait le calice jusqu’à la lie avec la sortie sur blessure de son défenseur central Kennedy Amutenya (60e), suivie du troisième but angolais signé Mabululu. Sur un contre consécutif à une occasion mal négociée par les Brave Warriors, Geslon trouvait son partenaire sur la gauche à la limite du hors-jeu, lequel ouvrait parfaitement son pied face à Llyod Kazapua pour un but en poteau rentrant (3-0, 66e).

L’Angola venait de porter le coup de grâce avec sa neuvième réalisation en quatre matches et aurait pu saler l’addition sans une intervention défensive namibienne devant Mabululu (70e), un arrêt de Kazapua face à une reprise de la tête de Jonathan Buatu sur corner (72e), ou encore une frappe renvoyée par la transversale dans les arrêts de jeu (90e+2).

La Namibie perd logiquement et l’Angola obtient le premier billet pour les quarts de finale. Les Palancas Negras affronteront le vainqueur du second huitième de finale entre le Cameroun et le Nigeria qui se jouera plus tard dans la soirée.

Les compos d'Angola-Namibie

CAN 2023 : l’Angola premier qualifié en quarts !
Prudence Ahanogbe