Face à la crise économique provoquée par le coronavirus, le staff technique et les joueurs d’Arsenal, dont l’Ivoirien Nicolas Pépé et le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang, ont accepté de réduire leur salaire annuel de 12,5%.

Selon le communiqué publié lundi par les Gunners, l’entrée en vigueur de cette mesure est conditionnée par la régularisation de certaines formalités administratives au niveau du club londonien.

«Cet accord est basé sur l’hypothèse que la saison 2019-2020 ira à son terme et que l’ensemble des revenus des droits TV seront payés. Ces économies nous permettront d’éviter certains risques financiers liés au manque de revenus au niveau commercial et des jours de match. Nous sommes fiers de nos joueurs et notre staff qui s’unissent pour soutenir notre club, nos employés et notre communauté dans une période sans précédent», peut-lire dans ce communiqué.

Toujours selon ce document, si les joueurs atteignent leurs objectifs cette saison (qualification en Ligue des champions), la direction payera le montant du salaire prévu initialement. «Nous serons capable de payer la somme totale en atteignant les objectifs, que les joueurs peuvent directement influencer. Notre situation financière sera plus solide», ont-ils précisé.

Signalons que Pierre-Emerick Aubameyang, auteur de 20 buts cette saison, est la pièce-maîtresse de l’attaque des Gunners, tandis que Nicolas Pépé commence peu à peu à afficher un visage intéressant après des débuts timides.