El-Hadji Diouf sénégal

En début de semaine, l’entraîneur de Liverpool, Jürgen Klopp, a publiquement apporté son soutien à Virgil van Dijk dans la course au Ballon d’Or. Ces propos ne changeront rien au résultat puisque les votes sont clos depuis une quinzaine de jours, mais ils représentent tout de même une forme de désaveu pour un autre prétendant au BO qui évolue chez les Reds, Sadio Mané. Interrogé par Radio Futur Médias (RFM), le Sénégalais El Hadji Diouf a estimé que le technicien allemand a fait une erreur.

«Si c’est bien l’entraîneur qui l’a dit, il a été maladroit. Sadio le mérite autant que van Djik. Et l’entraîneur aujourdhui, il se devait de les protéger les deux et au moins de leur donner la chance de gagner», a déploré l’ancien attaquant des Reds. «J’ai été étonné moi-même d’entendre cela. (…) Je crois qu’aujourd’hui avec ce que Sadio montre, il devrait être plus protégé par son entraîneur même si j’aime bien van Djik.»

L’ex-buteur estime toutefois que la relation entre Mané et son coach ne doit pas pâtir de cette prise de position. «Cela peut toucher Sadio mais je ne lui conseille pas. Parce qu’il a un entraîneur qui l’aime et qui le fait jouer. Parce que rien ne l’interdit de le mettre sur le banc. Aujourdhui si Sadio Mané est devenu ce qu’il est, c’est aussi grâce à son entraîneur», a conclu un Diouf très diplomate sur le coup.