Triste mésaventure vécue par Dieumerci Ndongala (28 ans)… Ailier de Genk en Belgique, l’international congolais (une sélection) a été arrêté à sa sortie d’un magasin H&M de Vilvorde où il avait fait des courses pour ses enfants. La vendeuse avait en effet appelé la police, persuadée que l’ancien joueur du Standard de Liège venait de commettre un vol. Rapidement mis hors de cause par les forces de l’ordre qui l’ont laissé repartir libre, le Léopard s’est confié dans les colonnes du journal La Dernière Heure en dénonçant un délit de faciès.

«La caissière dit qu’on a trouvé des étiquettes de vêtements arrachées un peu partout dans le magasin. Je lui réponds : ‘Donc, on a retrouvé ces étiquettes et vous m’accusez ?’. La police dit qu’on lui a signalé un black, afro (sic) avec des tresses. Je dis à la femme : ‘Donc, vous trouvez ces étiquettes, et même sans me voir, vous vous dites que c’est moi’», a raconté Ndongala.

«Je n’en veux même pas la police, même s’ils étaient un peu agités au début, ils ont fait leur travail (…). J’en veux à la femme de chez H&M. C’est scandaleux», a dénoncé le natif de Kinshasa qui a l’intention de porter plainte malgré les excuses de la vendeuse.