Une page se tourne au Burkina Faso. Membre de la génération dorée des Etalons avec Charles Kaboré, Bakary Koné, Préjuce Nakoulma ou encore Aristide Bancé, Jonathan Pitroipa a annoncé sa retraite internationale lundi à l’âge de 33 ans et après 76 sélections et 19 buts.

«Après une réflexion longuement mûrie, j’ai décidé de mettre fin à ma carrière internationale. Certes, la décision fut très difficile à prendre, mais il est temps pour moi d’écrire une autre page de ma vie», a écrit l’ailier du Paris FC sur son compte Facebook. «Je suis fier d’avoir revêtu le prestigieux maillot des Etalons et d’avoir contribué à écrire les plus belles pages de l’histoire du football burkinabè. J’espère pouvoir continuer à apporter mon expérience à mes jeunes frères talentueux, afin qu’à leur tour, ils nous fassent rêver, en hissant haut les couleurs de notre très chère nation. Je serai très honoré de continuer à contribuer en dehors des terrains, à la progression du football burkinabè.»

International depuis 2006, l’ancien Rennais s’en va sur un bilan d’une place de finaliste à la CAN 2013, accompagnée d’un titre de meilleur joueur de la compétition, et une médaille de bronze à la CAN 2017 durant laquelle il s’est gravement blessé. C’est donc sans cette légende que les Etalons poursuivront les éliminatoires de la CAN 2021, eux qui sont co-leaders du groupe B avec l’Ouganda après deux journées.

Après une réflexion longuement mûrie, j'ai décidé de mettre fin à ma carrière internationale.Certes, la décision fut…

Publiée par Jonathan Pitroipa sur Lundi 2 décembre 2019