Victime d’un AVC à la mi-mai, Jean Paul-Akono a enfin quitté l’hôpital de Yaoundé au Cameroun pour rejoindre la France pour y subir des soins plus poussés. Après les nombreux atermoiements au sein de la Fédération camerounaise, actuellement en proie à une crise post-électorale, mais aussi devant la passivité du ministère des Sports, c’est avec l’aide de Samuel Eto’o que l’ancien sélectionneur intérimaire du Cameroun a pu être évacué vers la France. « En Europe, la médecine a des structures beaucoup plus compétente, beaucoup plus sophistiquée, et où je vais, c’est un hôpital spécialisé pour le genre de malaise dont je souffre« , a fait savoir le technicien au moment de son départ, avant de remercier l’attaquant de l’Anzhi Makhachkala pour son aide.