Troisième du groupe E, à cinq points du leader sénégalais, le Cameroun conserve un mince espoir mathématique de se qualifier pour la CAN 2012. Henri Bedimo, le latéral de Montpellier, le sait et compte jouer sa carte à fond. « Nous avons pour défi de gagner nos deux prochains matches, déjà samedi prochain face à l’Ile Maurice et dans un mois contre la République démocratique du Congo. L’essentiel est de terminer en beauté ces éliminatoires. Au cours de chaque regroupement, il y a toujours des spectateurs, qui sont frustrés et qui attendent beaucoup de nous. On est conscient que la frustration et la colère se manifestent de plusieurs manières. Nous nous concentrons donc sur le sujet, qui est la rencontre que nous préparons en ce moment. A mon avis, il n’y a que des résultats positifs qui ramèneront une certaine tranquillité et une certaine sérénité dans les rapports, qui nous lient au public« , a assuré le défenseur des Lions Indomptables au Quotidien Mutations.