Choupo-Moting

Annoncé titulaire pour le match de la 3e place de la CAN 2021 samedi face au Burkina Faso (3-3, 5-3 tab), Eric-Maxim Choupo-Moting a finalement pris place en tribunes en étant remplacé au dernier moment par Christian Bassogog dans le onze de départ. Si la Fédération camerounaise (Fecafoot) a justifié ce changement soudain par une blessure, comme on pouvait s’y attendre, la véritable raison est bien différente.

Présent en zone mixte à l’issue de la rencontre, l’attaquant du Bayern Munich a en effet vidé son sac et expliqué qu’il a refusé de jouer pour marquer son mécontentement vis-à-vis des choix du sélectionneur Toni Conceiçao, qui l’a principalement utilisé comme remplaçant durant cette CAN à domicile. Le technicien avait démenti toute tension avec la star vendredi en conférence de presse.

«Avec lui, ce n’est plus possible pour moi»

«J’ai dit au coach que je ne pouvais pas jouer ce match parce je ne me sentais pas bien psychologiquement, à cause de tout ce qui s’est passé. Je suis venu aider l’équipe à gagner la CAN. Le coach m’a montré qu’il ne compte pas à 100% sur moi. On a joué 120 minutes en demi-finale et il ne m’a même pas fait entrer. Pour moi, c’est un manque de respect. J’étais obligé de dire la vérité au coach. Je suis très déçu et très frustré. Je ne pouvais pas jouer ce soir, mais j’étais à 100% avec l’équipe», a clarifié l’ancien Parisien.

Dans ces conditions, le Lion Indomptable, âgé de 32 ans, ne se voit plus remettre les pieds en sélection tant que le Portugais sera en poste. «Je suis triste et déçu pour ce qui s’est passé. Je respecte toujours les choix du coach, mais il faut aussi respecter les joueurs. J’aime mon pays le Cameroun. J’adore représenter les couleurs du Cameroun. Mais j’ai dit au coach qu’avec lui, ce n’est plus possible pour moi», a conclu le natif d’Hambourg. Une ambiance étrange un soir de 3e place…