Cameroun : Eto’o a présenté sa démission (officiel)

Suite à l'échec à la CAN 2023, conclue par une élimination des Lions Indomptables dès les 8es de finale contre le Nigeria (0-2), le président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), Samuel Eto'o, a présenté sa démission.

C'est ce que révèle un communiqué de l'instance publié lundi soir. “Une réunion du Comité Exécutif de la Fédération Camerounaise de Football s'est tenue ce lundi 05 février à l'Hôtel Hilton de Yaoundé. L'ordre du jour portait sur le bilan de la participation de la Sélection Nationale fanion messieurs à la Coupe d'Afrique des Nations Côte d'Ivoire 2023. A l'entame de ladite réunion, le Président de la Fédération Camerounaise de Football, Monsieur Eto'o Fils Samuel, a présenté sa démission aux membres de l'instance exécutive fédérale en les invitant à en faire de même en toute âme et conscience“, explique l'instance.

Eto'o s'en sort avec une confiance renouvelée

Cependant, le départ de la légende a été refusé par le Comité Exécutif, qui l'a convaincu de poursuivre sa mission. “A l'issue des échanges et de la délibération qui s'en est suivie, les membres du Comité Exécutif ont décidé de poursuivre leurs mandats en cours et subséquemment à l'unanimité, rejeté la démission du Président de la Fédération Camerounaise de Football, en lui renouvelant toute leur confiance afin de continuer dans le même élan, le travail de reconstruction et de développement du football camerounais, de la base au sommet, tel qu'il l'avait prévu dans son projet plébiscité lors de l'Assemblée Générale élective du 11 décembre 2021“, conclut le communiqué. Si les partisans de l'ancien buteur du FC Barcelone mettent en avant son courage, ses détracteurs crient quant à eux à la mise en scène et soupçonnent la star d'avoir présenté sa démission simplement pour la forme, en sachant pertinemment qu'elle ne serait jamais acceptée.

Rappelons que l'homme de 42 ans fait face à de multiples polémiques, avec notamment la fuite d'un audio laissant entendre qu'il aurait contribué à truquer des matchs du championnat local. La Confédération africaine de football (CAF) a d'ailleurs ouvert une enquête à ce sujet l'été dernier. Pendant la CAN, son ancien coéquipier Geremi, président du syndicat national des footballeurs du Cameroun (SYNAFOC), a également accusé des hommes de main agissant sur ses ordres, de l'avoir menacé physiquement pour le faire sortir du vestiaire des Lions Indomptables. Ambiance…

Avatar photo
Lantheaume Romain

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !