Cameroun : Eto’o se trouve un allié inespéré !

Samuel Eto'o, le président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), vient de recevoir un soutien que personne ou presque n'attendait. Pas un luxe quand on sait que l'ancien buteur est en guerre depuis des semaines avec le ministère des sports…

Rembobinons les faits : le gouvernement a nommé Marc Brys sélectionneur des Lions Indomptables sans l'aval d'Eto'o, qui s'y est opposé dans un premier temps avant de finalement accepter la nomination du Belge, à condition de composer son propre staff. Ce qu'il a fait, mais cela n'a pas été du goût de la CCA (Chambre de Conciliation et d’Arbitrage) qui a procédé à la suspension provisoire de ce staff technique mardi. Vexé, Eto'o a alors décidé de suspendre le sélectionneur Marc Brys.

Dans cette guerre de pouvoir, Eto'o peut compter sur un allié pas forcément attendu : l’Association des Clubs d’Elites du Cameroun (ACEC) qui a en effet exprimé sa vive protestation « aux vues des multiples anomalies relevées dans la procédure ayant conduit à la décision de la CCA, à la suite de sa saisine par une soixantaine de clubs », à travers un communiqué publié vendredi. L'ACEC estime notamment que les requérants qui ont saisi la CCA n'étaient pas légitimes, que la décision de celle-ci est contraire à la loi et qu'elle fait planer une menace de suspension par la FIFA sur le pays.

Eto'o est-il en train de tendre un piège à Brys ?

Toutefois, les récents évènements laissent penser que Samuel Eto'o va finalement accepter de travailler avec Marc Brys, qui vient d'être convoqué pour une séance de travail programmée mardi par la Fecafoot, qui l'avait suspendu quelques jours plus tôt. De façon ironique, l'entraîneur de 61 ans a d'ailleurs été convié en tant que “entraineur sélectionneur des Lions Indomptables du Cameroun”.

L’instance aurait-elle changé d'avis ? C'est peut-être le cas, ce qui signifierait qu'Eto'o aurait finalement courbé l'échine contre toute attente. D'ailleurs, d'autres ne croient pas à ce scénario et des rumeurs indiquent qu'il pourrait aussi s'agir d'une manœuvre visant à pousser Brys à la faute et à le licencier s'il ne se présente pas au rendez-vous, afin de le remplacer par un autre sélectionneur en vu des matchs contre le Cap-Vert et l'Angola. Ce feuilleton réserve peut-être de nouveaux rebondissements !

 Le communiqué de l'ACEC

GOXNqKIW0AAPkRU

GOXNr0jWgAAJDAt

Cameroun : Eto’o se trouve un allié inespéré !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.