Cameroun : la riposte cinglante de la Fecafoot !

Alors qu'on le croyait réglé, le conflit opposant le Ministère des Sports (Minsep) et la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) est reparti de plus belle. L'instance dirigée par Samuel Eto'o vient de se “venger” du dernier affront du gouvernement…

Rappel des faits : dimanche, une situation confuse s'est produite à l'hôtel Hilton de Yaoundé lors de l'accueil des joueurs de la sélection. En effet, deux staffs rivaux (Minsep et Fecafoot) était présents. Le staff de la Fécafoot a été devancé par celui du Minsep qui avait déjà réservé les chambres pour les joueurs et la délégation. Les deux camps se sont “disputés” les joueurs qui arrivaient jusqu'à ce que le staff de la Fecafoot se fasse recaler par les forces de l'ordre.

Ce lundi, la Fécafoot a décidé de riposter. Le matériel d’entraînement de l’équipe camerounaise n'a tout simplement pas été donné au staff du Minsep ! La promenade matinale ce lundi a donc eu lieu sans tenue officielle, donnant lieu à une scène cocasse. Surtout, on ne sait pas comment les joueurs vont effectuer leur première séance d’entraînement. Clairement pas la préparation idéale alors que les Lions Indomptables, pris en otage entre deux feux, défient dans quelques jours le Cap-Vert (samedi à Yaoundé) puis l'Angola (11/06 à Luanda) pour la suite des éliminatoires du Mondial 2026…

Un staff hybride ?

Dans le même temps, la chaîne CRTV croit savoir qu'Idriss Carlos Kameni, le Dr Fotso Gwabap Patrick et le Dr Tinkeu Nguimgou Narcisse, tous membres du staff Fecafoot, auraient été intégrés au staff du Minsep. Kameni aurait ainsi été nommé adjoint d’Alioum Boukar, l'entraîneur des gardiens, tandis que les deux autres nommés récupéreraient eux eux aussi le rôle d'adjoints respectivement du Dr William Ngatchou et du préparateur physique Christophe Manouvrier. A la différence des adjoints Martin Ndtoungou Mpile et David Pagou, visiblement zappés.

Avec cette composition, on aurait donc affaire à un staff hybride mais avec une répartition très à l'avantage du staff du Ministère des Sports. Impossible d'imaginer donc qu'elle satisfasse la Fécafoot…

Cameroun : la riposte cinglante de la Fecafoot !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.