Cameroun : un voleur en sélection ? Song répond aux rumeurs

L’équipe du Cameroun aurait été victime d’un pickpocket. Et ce dernier serait un joueur des Lions Indomptables.

Jeudi, Rigobert Song a convoqué une liste de 27 éléments pour la CAN 2023. Absent depuis juin, Martin Hongla (22 capes, 4 buts) n’a pas été l’une des surprises du sélectionneur. Il a ainsi été laissé de côté pour son cinquième rassemblement consécutif. Un choix qui peut interroger alors que le milieu défensif est indiscutable avec l’Hellas Vérone (15 apparitions pour 13 titularisations cette saison).

Un voleur dans la tanière des Lions ? Song dément

Marc Chouamo Ngangoum croit néanmoins savoir la raison de cette mise à l’écart. D’après le journaliste camerounais, le joueur passé par Grenade en Espagne aurait été blacklisté pour vol. Lors d’un récent Space sur X (anciennement Twitter), il a en effet révélé que lors du rassemblement de mars, le dernier en date auquel a pris part Hongla, Song aurait remarqué la disparition de plusieurs objets dans les chambres des joueurs. Or, le bonhomme, supposé très proche du coach, était le seul à détenir les clés, a relaté la même source.

Questionné à ce sujet en conférence de presse, Rigobert Song a nié, justifiant la non-convocation du natif de Yaoundé par un choix personnel. « Ce sont des bêtises. Il (Hongla) n’a jamais volé. Il y a aucun problème. C’est un joueur que je connais depuis les U23. C’est mon fils. Martin Hongla n’a jamais volé. C’est tout simplement un choix de ma part de ne pas le convoquer. C’est sur cette base que je suis parti », a démenti l’ex-capitaine emblématique des Lions Indomptables (137 capes, 4 buts). Hongla appréciera sans doute.

Cameroun : un voleur en sélection ? Song répond aux rumeurs
Prudence Ahanogbe