Décédé samedi après qu’un projectile lancé par un supporter de sa propre équipe, la JS Kabylie, lui a causé un traumatise crânien fatal, Albert Ebossé a reçu un bel hommage. L’attaquant camerounais, qui a perdu la vie à 24 ans, avait un « idole » : Samuel Eto’o, dont il s’inspirait sur le rectangle vert, comme il l’avait confié aux médias algériens fin 2013. Mercredi, avant d’annoncer sa retraite internationale, l’attaquant d’Everton a tenu à saler la mémoire de son compatriote : « toutes mes prières vont à la famille et aux proches du joueur Albert Ebossé. Le football c’est un jeu, pas la guerre. RIP« , a écrit le meilleur buteur de l’histoire des Lions Indomptables sur son compte Twitter.