Hier jeudi, le latéral polyvalent Ambroise Oyongo a accusé sa Fédération (Fecafoot) de l’avoir laissé dans la nature à Bruxelles sans billet retour pour son club de l’Impact Montréal au Canada à l’issue du match amical de mardi contre la Guinée (1-2). Des mensonges selon l’instance qui a répondu aux accusations du Lion par l’intermédiaire du coordonnateur des équipes nationales, André Nguidjol.

« C’est archifaux. Vous savez comme moi qu’un billet avion est émis en aller et retour. S’il n’avait pas reçu son titre de voyage comment aurait-il fait pour prendre le vol aller ? Et il faut savoir que les billets sont envoyés aux joueurs et aux clubs, les clubs exigent à chaque fois des billets aller et retour« , a soutenu le dirigeant. Selon une source proche de la Fecafoot, c’est le joueur qui aurait décidé de prolonger de quelques heures son séjour à Bruxelles pour voyager. Affaire à suivre…