Alors qu’il avait un temps évoqué que le président sortant de la Fédération camerounaise de football et candidat déclaré à sa propre succession, Iya Mohamed, avait été arrêté lundi matin à Yaoundé (à sa descente d’avion en provenance de Lomé, lors de la 4e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014), cette information a été démentie. Le dirigeant aurait en effet seulement été entendu par la police au sujet de l’affaire pour laquelle il a été condamné en tant que directeur général de sa société de production de coton, Sodecoton. Lors du jugement, Iya Mohamed s’était notamment vu infliger une lourde amende et surtout interdit de gérer les fonds publics pendant 5 ans. Il devrait donc pouvoir se présenter devant le comité exécutif de la Fecafoot ce mardi pour briguer un nouveau mandat à la tête de la Fédération camerounaise.