Cameroun : Onana imposé à la CAN contre Eto’o ?

André Onana a encore fait parler de lui à la CAN 2023. Après avoir différé son arrivée avec la sélection du Cameroun pour disputer un match de Premier League avec Manchester United, le portier avait ensuite été titulaire lors du second match face au Sénégal le 19 janvier (défaite 3-1), sans toutefois rassurer. Il avait ensuite été mis sur le banc pour le reste de la compétition au profit de Fabrice Ondoa.

Lors du comité exécutif de  lundi, qui l'a vu présenter sa démission, refusée, Samuel Eto'o, le président de la Fecafoot, a abordé la situation controversée entourant le gardien de but camerounais lors de la Coupe d'Afrique des Nations, rapporte le journaliste Boris Bertolt. Eto'o aurait expliqué aux membres du comex que la présence du portier de Manchester United au sein de l'équipe aurait été imposée par une autorité supérieure, désignée comme le “patron”. Sans nommer explicitement cette personnalité, il a été suggéré une influence du plus haut niveau de l'État, laissant entendre une possible implication du président Paul Biya.

Eto'o a exprimé une position ferme, indiquant que si la décision lui appartenait exclusivement, Onana n'aurait plus sa place dans l'équipe nationale. Cette discussion a mis en lumière les dilemmes et les tensions qui existent au sein de la gestion de l'équipe nationale. Eto'o a révélé avoir pris des mesures décisives concernant son entourage, notamment en se séparant d'Ernest Obama, son ancien porte-parole, pour avoir pris l'initiative de contacter Onana sachant que celui-ci ne serait pas aligné. 

Tendu avec Onana…

D'après le média Sports Vibes, Eto'o aurait d'ailleurs exprimé au comité exécutif son désir de démissionner de son poste dès le 19 janvier. La goutte d'eau qui aurait poussé le dirigeant vers cette décision radicale concernait directement la titularisation d'André Onana pour le match crucial contre le Sénégal lors de la CAN 2023. Eto'o aurait particulièrement mal vécu le fait qu'un membre du gouvernement ait pu imposer la présence d'Onana dans le onze de départ du Cameroun pour cette rencontre. Cette ingérence, perçue comme une violation de l'autonomie technique et sportive de la fédération, avait donc profondément affecté l'ancienne star du Barça, au point de vouloir renoncer à ses fonctions.

Le média donne par ailleurs des détails sur l'accrochage entre Eto'o et Onana survenu avant ce match. Alors qu'ils n'avaient plus parlé depuis le Mondial, le gardien aurait demandé des explications à son boss en lui disant qu'il était au courant que c'est lui qui aurait ordonné sa mise à l'écart au Qatar, ce qui aurait débouché sur ce moment de tension. Rien de rassurant pour l'avenir des Lions Indomptables…

Cameroun : Onana imposé à la CAN contre Eto’o ?
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.