whatsapp_image_2019-02-19_at_10.20.43_am-163d9-f867f.jpg

Alertée par le Syndicat national des footballeurs du Cameroun (Synafoc) et la FIFPro sur les conditions salariales des joueurs du championnat camerounais, dont certains n’ont pas touché de salaire depuis près de deux ans, la FIFA a mis la pression sur les autorités sportives camerounaises. Et la Ligue de football professionnel (LFPC) a décidé de réagir.

Dans une lettre envoyée mardi aux clubs de Ligue 1 et de Ligue 2, l’instance annonce qu’elle débloque 84 millions de Fcfa (environ 128 000 euros) à destination des clubs, soit environ 3M de Fcfa pour chaque club de Ligue 1 et 2M de Fcfa pour ceux de Ligue 2. La LFPC exigera des justificatifs pour vérifier que cette somme a bien été utilisée pour régler les arriérés de salaires et pas à d’autres fins.

 Le communiqué de la Ligue

whatsapp_image_2019-02-19_at_10.20.43_am-163d9-f867f.jpg