Battue sur le fil par la Tunisie (1-0), lors de son premier match du groupe D des éliminatoires de la CAN 2013, l’Algérie pouvait nourrir des regrets à l’issue de la rencontre. Après s’être procurés de nombreuses occasions, les Fennecs ont subi la loi des Aigles de Carthage sur une frappe en pleine lucarne de Youssef Msakni (90e+1). Si ses coéquipiers ont déploré le manque d’efficacité devant le but, Sofiane Feghouli est lui revenu sur unf ait de jeu que n’a pas sifflé l’arbitre de la partie. Au duel avec un joueur sur une passe en profondeur, le milieu de Valence s’est retrouvé au sol sans qu’une faute ne soit sifflée. Pour l’ancien Grenoblois, pas de doute : il y avait penalty. « Jai été déséquilibré alors que j’étais à l’intérieur de la surface de réparation, donc oui, il y avait penalty (…) Il y a possibilité de le gagner« , a-t-il fait savoir.