CAN 2015 : Cameroun-Guinée, la jeunesse au pouvoir

La deuxième journée du groupe D de la CAN 2015 mettra aux prises le Cameroun et la Guinée, deux sélections qui ont débuté leur compétition par un match nul. Deux formations qui comptent aussi des joueurs parmi les plus jeunes du tournoi.


La jeunesse prend le pouvoir. Au coup d’envoi de Cameroun-Guinée, la moyenne d’âge ne sera pas bien élevée sur la pelouse du Nuevo Estadio de Malabo ce samedi (19H GMT) lors de la deuxième journée du groupe D de la CAN 2015. Elle plafonnera à 23,7 ans du côté du Syli National et à peine plus (23,9 ans) chez les Lions Indomptables. Des chiffres qui en font les équipes les plus jeunes de la compétition derrière le Gabon et ses 23,5 ans de moyenne d’âge.

La Guinée a une équipe très jeune. C’est une équipe d’avenir. Il y a plusieurs joueurs de moins de 23 ans (huit au total) dans leur groupe“, souligne Volker Finke, le sélectionneur du Cameroun. A l'image de Naby Keita, “certains ont moins de 19 ans et sont titulaires“. Malgré la jeunesse de son adversaire et le statut de favori des Lions Indomptables, le technicien allemand refuse de s’enflammer. “Il faut les respecter et rester très concentrés, ils jouent dans des bons clubs en Europe“.

La menace Ibrahima Traoré

Un joueur en particulier a retenu son attention : Ibrahima Traoré. Le ‘Messi de Conakry' joue depuis près de dix ans en Allemagne, la patrie de Finke. “C’est le plus dangereux, il joue à Mönchengladbach. Lui, c’est un joueur clé“. Un adversaire qu’il faudra museler pour que le Cameroun lance pleinement sa CAN après un nul décevant dans le contenu contre le Mali (1-1). Conscient que le match risque de se jouer sur une “petite différence, comme une balle arrêtée“, Finke appelle ses joueurs à se tenir “prêts à chercher la victoire dans les dix dernières minutes“.

La cure de rajeunissement opérée par le technicien allemand n’a pas échappé à Michel Dussuyer. Le sélectionneur de la Guinée note néanmoins que les Lions Indomptables conservent des éléments d’expérience : “Après la coupe du monde, le Cameroun a changé un peu de visage. Mais il s’appuie toujours sur des garçons expérimentés comme Stéphane Mbia et Nicolas N’Koulou. Des joueurs qui sont habitués aux grandes compétitions. Ils ont des joueurs de qualité.

Dussuyer : “Un jeu plus fluide

Condamné à réaliser un nouvel exploit après le nul décroché contre la Côte d’Ivoire (1-1), Michel Dussuyer estime que son groupe est prêt et bénéficiera notamment du retour de suspension de Seydouba Soumah, auteur d’un triplé remarqué durant les éliminatoires, et du retour de blessure d’Idrissa Sylla.

C’est un match dangereux, un match sous pression, mais nous sommes habitués à gérer ça“, assure le technicien français, déçu de la qualité de jeu proposé par le Syli National contre la Côte d’Ivoire. “On n’a pas déployé notre jeu comme on a l’habitude de le faire. On doit avoir beaucoup plus de fluidité dans notre jeu pour mieux répondre au Cameroun qui est aussi dangereux que la Côte d’Ivoire“. Avec ces consignes et l’audace de la jeunesse des 22 acteurs présents sur la pelouse, Cameroun-Guinée devrait offrir un bon spectacle.

CAN 2015 : Cameroun-Guinée, la jeunesse au pouvoir
Romain Lantheaume

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !