En manque de liquidités, le Malawi menace de se retirer des éliminatoires de la CAN 2015 s’il n’a pas trouvé 155 000 dollars d’ici le 5 novembre. Un possible forfait qui causerait quelques contrariétés à l’Algérie.


Le Malawi n’est pas loin de mettre la clé sous la porte. Intéressants sur le plan sportif lors des quatre premières journées des éliminatoires de la CAN 2015, les Flames, troisièmes du groupe B, à trois unités seulement du Mali et de la qualification, n’en sont pas moins minés par des problèmes financiers. En cause, la décision du gouvernement malawite de couper les vivres à la Fédération (FAM).

Conséquence immédiate : alors que le rassemblement pour les deux dernières journées des éliminatoires devait débuter dimanche, il a été reporté pour une « durée indéterminée« , indique la FAM sur son site officiel. « Nous ne pouvons pas organiser le rassemblement sans ces fonds, donc nous envisageons de nous retirer de la compétition en dernier recours« , regrette Suzgyo Nyirenda, le secrétaire général de la FAM, interrogé par la BBC.

155 000 dollars manquants

Pour l’heure, la FAM garde encore espoir de lever les 155 000 dollars (environ 124 000 euros) nécessaires au financement des deux matches d’ici à l’échéance du 4-5 novembre, qui marquerait « le point de non-retour« , dixit Suzgyo Nyirenda.

Ministre de la Jeunesse et des Sports malawite, Grace Chiumia ne peut que déplorer la situation. « Le gouvernement fait son possible mais n’a pas de marge de manœuvre. Nous avons essayé d’en parler à nos collègues du ministère des Finances mais cela n’a pas marché. Maintenant nous essayons d’inciter le monde de l’entreprise à aider l’équipe« , explique la ministre.

Conséquences limitées

En cas de retrait des éliminatoires, le Malawi risquerait une suspension de deux ans infligée par la CAF. Un forfait qui aurait également des répercussions sur l’Algérie puisque les Fennecs, pour l’instant officiellement qualifiés, verraient leur billet pour le Maroc remis en cause.

L’Ethiopie récupérerait sur tapis vert les trois points de son match perdu face au Malawi et reviendrait à hauteur du Mali, avec 6 points. Les Fennecs n’auraient plus que six longueurs d’avance sur le duo qu’ils affrontent lors des deux dernières journées.

Sauf cataclysme, leur qualification ne serait toutefois que retardée puisque seul un scénario catastrophe (deux défaites couplées à deux victoires du Mali et de l’Ethiopie et une différence de buts défavorable) conduirait à l’élimination des Verts. Cette qualification retardée pourrait même avoir des effets bénéfiques puisqu’elle maintiendrait le groupe de Christian Gourcuff sous pression pour les matches de novembre…

 Le classement du groupe B

1.Algérie (12 pts)

2. Mali (6 pts)

3. Malawi (3 pts)

4.Ethiopie (3 pts)

 Reste à jouer :

5e journée : (14-15 novembre 2014)

Malawi – Mali

Algérie – Ethiopie

6e journée : (19 novembre 2014)

Mali – Algérie

Ethiopie – Malawi