Etablis vendredi à l’issue du tirage au sort, les groupes de la CAN 2019 vont mettre aux prises des équipes qui pour certaines se connaissent très bien…

Groupe A : Egypte, RDC, Ouganda, Zimbabwe

L’Egypte et l’Ouganda ne se quittent plus ces dernières années ! Tout a commencé par une confrontation en phase de groupes de la CAN 2017 (victoire arrachée 1-0 par les Pharaons) puis cela s’est poursuivi par une double confrontation dans les éliminatoires du Mondial 2018 (chaque pays avait gagné 1-0 à domicile).

La RDC et le Zimbabwe étaient quant à eux adversaires dans les éliminatoires de cette CAN avec un bilan à l’avantage des Warriors (2-1, 1-1).

Notons par ailleurs que la RDC et l’Ouganda sont deux pays voisins

Groupe B : Nigeria, Guinée, Madagascar, Burundi

Pas de retrouvailles à proprement parler mais il est amusant de constater que Madagascar et le Burundi, deux des trois novices de cette édition (avec la Mauritanie), ont été placés dans le même groupe.

Groupe C : Sénégal, Algérie, Kenya, Tanzanie

Comme lors des deux précédentes éditions, le Sénégal et l’Algérie s’affronteront dès la phase de groupes. En 2015, c’est le Sénégal qui était resté à quai. Deux ans plus tard, cela avait été au tour de l’Algérie. Cette fois, les deux cadors espèrent bien passer ensemble et la nouvelle formule devrait les y aider…

De leur côté, le Kenya et la Tanzanie sont deux pays voisins

Groupe D : Maroc, Côte d’Ivoire, Afrique du Sud, Namibie

Les Lions de l’Atlas et les Eléphants étaient déjà tombés dans le même groupe en 2017 et le Maroc avait éliminé la Côte d’Ivoire en s’imposant 1-0 lors de la dernière journée. Quelques mois plus tard, les Lions de l’Atlas avaient encore fait mal aux Ivoiriens en leur barrant la route pour le Mondial 2018.

Comme souvent depuis qu’il est au Maroc, le sélectionneur Hervé Renard va donc retrouver la Côte d’Ivoire avec qui il a remporté la CAN 2015.

Détail amusant : la Namibie n’a jusqu’à présent participé qu’à deux CAN dans son histoire et pourtant elle a déjà rencontré ses trois futurs adversaires, avec trois défaites à la clé : un épique 3-4 contre la Côte d’Ivoire en 1998 et deux cinglants 1-4 contre son voisin sud-africain (en 1998) et 1-5 contre le Maroc en 2008.

Groupe E : Tunisie, Mali, Mauritanie, Angola

Le sélectionneur de la Tunisie, Alain Giresse, retrouve le Mali qu’il a dirigé à deux reprises (2010-12 et 2015-17).

La Mauritanie et l’Angola figuraient dans le même groupe éliminatoire à cette CAN avec un bilan à l’avantage de l’Angola (victoire 4-1, défaite 1-0).

Notons aussi que la Tunisie avait éliminé la Mauritanie dans les qualifications au Mondial 2018 (deux fois 2-1).

Groupe F : Cameroun, Ghana, Bénin, Guinée Bissau

Sacré en 2017, le Cameroun retrouve deux adversaires qu’il a éliminés au cours de son parcours victorieux au Gabon : la Guinée Bissau, qui lui avait donné beaucoup de fil à retordre en phase de groupes (2-1), et le Ghana qu’il avait écarté 2-0 en demi-finales.