Ce vendredi, la finale de la CAN 2019 oppose le Sénégal d’Aliou Cissé à l’Algérie de Djamel Belmadi (coup d’envoi à 19h GMT, soit 21h en France), soit deux techniciens nationaux et africains (le terme de « locaux » fait débat puisque les deux hommes ont été formés comme joueurs en Europe, où ils ont passé l’essentiel de leur carrière, Belmadi faisant ensuite ses gammes d’entraîneur au Qatar).

Et, mine de rien, ce cas de figure n’est pas si fréquent dans l’histoire de la CAN puisque les entraîneurs expatriés, les « Sorciers Blancs » , ont longtemps été très représentés. D’après le site Cafonline, c’est seulement la 5e fois dans l’histoire de la compétition qu’on aura droit à une finale avec 100% de sélectionneurs africains, et la première fois depuis 1998 ! Voici les 4 précédents :

CAN 1962 : l’Ethiopie d’Yidnekatchew Tessema bat 4-2 l’Egypte du duo Mohamed El Guindy et Hanafy Bastan.
CAN 1965 : le Ghana de Charles Gyamfi bat 3-2 la Tunisie de Mokhtar Ben Nacef.
CAN 1978 : le Ghana de Fred Ousam-Duodu bat 2-0 l’Ouganda de Pete Okee.
CAN 1998 : l’Egypte de Mahmoud El Gohary bat 2-0 l’Afrique du Sud de Jomo Sono.