Le 28 mai dernier, la Confédération africaine de football (CAF) annonçait la suspension pour 6 mois de l’arbitre Gehad Grisha. L’Egyptien était sanctionné pour sa « mauvaise performance » lors de la finale aller de la Ligue des champions entre le Wydad Casablanca et l’Espérance Tunis (1-1) avec notamment un but litigieux annulé au WAC puis un penalty refusé de manière discutable aux Marocains.

Et pourtant, à peine un mois après avoir été sanctionné, l’officiel sera au sifflet pour le match décisif du groupe C de la CAN 2019 entre le Kenya et le Sénégal ce lundi (coup d’envoi à 19h GMT) ! En effet, alors qu’il avait été écarté de la liste finale des arbitres retenus pour la CAN 2019, Grisha a fait appel de sa sanction devant la commission d’arbitrage de la CAF, celle-ci lui a donné raison et il a été réintégré en vue de la compétition.

Assisté par ses compatriotes Abouelregal Mahmoud et Ahmed Hassan Taba, l’officiel va donc avoir la chance de diriger un match de CAN dans son pays. Inutile de préciser que la moindre de ses décisions sera surveillée de près, surtout après le coup de gueule du sélectionneur sénégalais Aliou Cissé sur l’arbitrage.