Comportement très étrange de la part du sélectionneur de la Guinée, Paul Put. A la veille du deuxième match de son équipe à la CAN 2019, mercredi face au Nigeria, le technicien a sévèrement taclé son gardien Aly Keita, en le déclarant publiquement responsable des deux buts encaissés lors du premier match samedi contre Madagascar (2-2).

«Si tu as bien analysé le match, je ne pense pas qu’on puisse dire que c’est la défense. C’est plus le gardien de but. Je pense que tu es d’accord avec ça ? Si le gardien de but n’est pas à son niveau, c’est difficile mais je pense que la défense n’a pas fait d’erreurs», a affirmé le Belge dans des propos rapportés par le site Foot224. «Je pense que les buts qu’on a encaissés, c’était plus le gardien de but.»

Après cette sortie, on peut se demander si le portier qui évolue à Östersunds (Suède) va conserver sa place dans le but du Syli National face aux Super Eagles…