A l’issue d’une visite d’inspection de trois jours dans les futures villes-hôtes de la CAN 2019, Le Caire, Suez, Ismaïlia, Port-Saïd et Alexandrie, la Confédération africaine de football (CAF) s’est montrée très satisfaite de l’état d’avancée des préparatifs et l’instance n’a aucun doute sur le fait que l’Egypte, désignée pays-hôte en remplacement du Cameroun le 8 janvier, sera prête à accueillir la compétition du 21 juin au 19 juillet prochains.

« L’Égypte sera prête, nous avons des plans pour les rénovations mais, de toute façon, de base, l’infrastructure est là« , a affirmé la directrice de la communication de la CAF, Nathalie Rabe, à l’AFP. « Toutes les infrastructures que nous avons visitées sont bonnes. Nous avons le choix« , a ajouté le directeur des compétitions de la CAF, Samson Adamu. « On est confiants, les dispositions vont être prises« , a par ailleurs assuré Nathalie Rabe concernant les questions de sécurité.