Qualifié pour la première CAN de son histoire, Madagascar s’est renforcé en recourant à de nombreux binationaux ces derniers mois, à l’image du défenseur lyonnais Jérémy Morel. A l’approche de la compétition, plusieurs joueurs se sont d’ailleurs trouvés un soudain intérêt pour la sélection insulaire, mais le sélectionneur des Barea, Nicolas Dupuis, a recalé tous ces intéressés de dernière minute.

«Non. C’est fini. Il y a des joueurs qui se proposent, soit directement, soit via les agents. On est en mai, le stage va commencer à la fin du mois, on va donc travailler avec ceux qui ont fait les qualifications. Je ne ferme la porte à personne, mais on verra après la CAN», a glissé le technicien français pour So Foot.

Ajorque, pas pour tout de suite

Dupuis a par ailleurs confirmé que l’attaquant de Strasbourg, Ludovic Ajorque, ciblé depuis de longs mois et auteur d’une deuxième partie de saison intéressante, ne sera pas du voyage en Egypte.

«Avec lui, les choses sont simples. Quand je l’avais contacté, il s’était montré très clair : c’est sa première saison en Ligue 1 avec Strasbourg, il voulait donc vraiment se concentrer sur son club. J’ai parfaitement compris et je n’ai pas voulu l’emmerder en le relançant. C’est un garçon intelligent, qui n’a pas fermé la porte à Madagascar pour l’avenir. Il sait ce qu’il fait, et vraiment, je lui souhaite le meilleur», a commenté le technicien.