A l’inverse de la RD Congo, il n’y a pas encore le feu au lac mais après une phrase de préparation complètement ratée (3 défaites) et une entrée en lice à la CAN 2019 qui a été loin de chasser tous les doutes (2-2 contre Madagascar), la Guinée va devoir réagir ! Considéré comme un possible outsider cette année, le Syli National va passer un véritable test face au Nigeria ce mercredi à Alexandrie (coup d’envoi à 14h30 GMT, soit 16h30 en France).

Vainqueurs, certes dans la douleur, de leur premier match face au Burundi (1-0), les Super Eagles seront quant à eux qualifiés en 8es de finale en cas de victoire. Malgré le retour de plusieurs joueurs malades ces derniers jours et de l’ailier bordelais Samuel Kalu, victime d’un malaise vendredi dernier, les hommes de Gernot Rohr ne se présenteront pas forcément dans les meilleures dispositions, eux qui se sont payés leur crise des primes mardi. Depuis, tout est visiblement rentré dans l’ordre et la victoire sera le seul objectif.

Naby Keita au centre des attentions

«C’est le match de la qualification pour nous. C’est donc important», a prévenu le sélectionneur Gernot Rohr, tout en affichant beaucoup de respect pour la Guinée. «Nous savons que la Guinée est capable de faire de belles choses avec la vitesse des ailiers et le physique des avants-centres. On va devoir les prendre au sérieux.»

Côté guinéen, c’est le nom de Naby Keita qui est sur toutes les lèvres. Ménagé au coup d’envoi du match face à Madagascar suite à sa longue convalescence, le milieu de terrain de Liverpool avait été lancé par Paul Put à la 62e minute au vu de la tournure des événements. Cette fois, il est titulaire ! «Si Naby est prêt à 100%, on ne va pas hésiter à démarrer avec lui mais ça dépend de lui aussi. Je pense qu’il est physiquement prêt. S’il est mentalement prêt, je pense qu’il va démarrer le match», avait affirmé Put dans des propos rapportés par le site Foot224. Si la présence du Red devrait permettre de transcender ses partenaires, elle ne réglera pas les gros problèmes défensifs qui ont plombé la Guinée contre les Barea. Face à Ahmed Musa et sa bande, de telles largesses ne pardonneront pas…

Les compositions de départ

Nigeria : Akpeyi – Awaziem, Balogun, Omeruo, Aina – Iwobi, Ndidi, Etebo, Simon Moses – Musa, Ighalo.

Guinée : Koné – Dyrestam, Falette, Seka, Is. Sylla – I. Cissé, Amadou Diawara, Naby Keita – I. Traoré, Kaba, Kamano.