Coup de tonnerre à 48 heures du match Tchad-Namibie qui devait avoir lieu mercredi à N’Djamena ! Dans un communiqué publié ce lundi, la Confédération africaine de football (CAF) a en effet annoncé qu’elle disqualifie le Tchad des éliminatoires de la CAN 2021 en raison de la suspension de la Fédération tchadienne de football par le ministère de la Jeunesse et des Sports.

Cette décision n’a pas d’énormes conséquences pour les Sao, déjà éliminés, mais qui n’affronteront donc pas la Namibie et le Mali lors des deux dernières journées des qualifications. En revanche, cela a un impact pour la Guinée et la Namibie, qui sont à la lutte pour accompagner le Mali, déjà qualifié en phase finale. En effet, d’après l’article 61 du règlement de la CAN, «si une équipe se retire après avoir participé à l’ensemble de la première moitié des matchs de groupes. Les matchs restant à jouer dans ledit groupe sont perdus par pénalité trois buts à zéro».

Autrement dit, les résultats des matchs du Tchad lors des 4 premières journées restent pris en compte et la Namibe et le Mali récupèrent 3 points sur tapis vert, ce qui permet à la Namibie de revenir à seulement deux unités de la Guinée. Pour se qualifier, le Syli National devra donc s’imposer mercredi face au Mali ou ne pas perdre lors du choc de la dernière journée contre la Namibie (un nul face au Mali suivi d’une défaite face à la Namibie avec un but d’écart ou avec deux buts d’écart mais au moins un but marqué peuvent aussi convenir à la Guinée).

Le classement actualisé du groupe A : Mali 13 points, Guinée 8 pts, Namibie 6 pts, Tchad 1 pt

Reste à jouer : Guinée-Mali (mercredi) ; Namibie-Guinée (28 mars).