Balayée par le Gabon (0-3) jeudi, la RD Congo a perdu ses derniers espoirs de participer à la CAN 2021. Présent ce dimanche en conférence de presse à la veille du match face à la Gambie qui comptera pour du beurre en conclusion des éliminatoires, le capitaine des Léopards, Marcel Tisserand, a poussé un coup de gueule adressé aux dirigeants sportifs et politiques congolais.

«On a un gros souci au niveau de l’organisation et des infrastructures. Le Stade des Martyrs nous handicape. On a besoin des infrastructures et de l’organisation. Que les gens qui dirigent le pays nous accompagnent», a d’abord lancé le défenseur central de Fenerbahçe dans des propos rapportés par le site Leopardsfoot.com, avant de fustiger l’organisation du déplacement au Gabon.

«Le match du Gabon par exemple, on arrive sur place à 1h (du matin, ndlr) pour jouer à 17h. C’est inadmissible ! On ne peut pas préparer un match de haut niveau tout en arrivant sur le lieu le même jour», a déploré l’ancien Monégasque. Pour rappel, c’est officiellement en raison des conditions météorologiques mais officieusement à cause d’un problème d’argent non décaissé par l’Etat que la délégation congolaise s’était envolée au dernier moment pour ce match capital. Le genre de «détail» qui peut faire basculer une rencontre…