Queiroz

Vainqueur de sept de ses neuf finales disputées à la CAN, l’Egypte, qui affrontera le Sénégal ce dimanche en finale de l’édition 2021, est un adversaire redoutable à ce niveau. Mais les Pharaons vont devoir surmonter trois gros handicaps.

  • L’Egypte a joué un match de plus !

Les coéquipiers de Mohamed Salah risquent de manquer de fraîcheur. D’abord parce qu’ils ont bénéficié d’un jour de repos en moins par rapport au Sénégal, qui s’est qualifié mercredi contre le Burkina Faso (3-1), tandis que les Pharaons n’ont éliminé le Cameroun que jeudi (0-0, 3-1 tab). Jusque-là rien d’extraordinaire sauf que les Lions ont bouclé tous leurs matchs en 90 minutes, là où les Egyptiens ont dû passer par 3 prolongations, dont deux séances de tirs au but contre la Côte d’Ivoire puis le Cameroun !

Cela représente un total de 90 minutes, l’équivalent d’un match supplémentaire, en plus dans les jambes ! Sans compter la tension mentale générée par les tirs au but. Les recordmans de sacres dans la compétition pourraient payer ces gros efforts ce dimanche, leur demande de report de 24h de cette affiche, à lundi, n’ayant évidemment pas abouti.

  • Quid du latéral droit ?

Blessé lors du premier match, Akram Tawfik, qui avait pris le pouvoir au cours des derniers mois au poste de latéral droit, a été remplacé depuis avec succès par Omar Kamal. Problème : le joueur du Future FC a écopé d’un avertissement coup sur coup contre le Maroc (2-1, a.p.) en quarts puis contre le Cameroun en demies. Il est donc automatiquement suspendu pour la finale et Carlos Queiroz ne dispose plus de spécialiste du poste.

L’option la plus probable est de voir le milieu Emam Ashour, entré à sa place à la fin du temps réglementaire contre le Cameroun et plutôt convaincant, le remplacer. Les centraux Mohamed Abdelmonem, Mahmoud Hamdi et Mahmoud Alaa représentent d’autres alternatives, tout comme le gaucher Ayman Ashraf, habitué à jouer latéral mais dans l’autre couloir.

  • Le sélectionneur en tribunes

Déjà très nerveux au bord du terrain lors du match face au Maroc, Carlos Queiroz a fini par payer son attitude en étant exclu à la 90e minute de la demi-finale. Conséquence : le technicien portugais ne pourra pas s’assoir sur le banc et devra suivre la finale depuis les tribunes du Stade d'Olembe. Pour ne rien arranger, son adjoint Roger de Sa est également absent puisqu’il a écopé de 4 matchs de suspension pour «geste obscène» suite aux incidents d’après-match lors du quart de finale contre le Maroc. C’est donc l’autre adjoint, Diaa al-Sayed, et l’ancienne gloire et actuel team manager, Wael Gomaa, qui devraient diriger les Pharaons pour la finale.

La composition probable de l'Egypte contre le Sénégal : Abou Gabal – Ashour, Abdelmoneim, El-Wensh, Fatouh – El-Sulaya, Elneny, Fathi – Salah, Mostafa Mohamed, Marmoush.