Mané Sénégal

Outre le sacre à la CAN 2021, la finale de ce dimanche entre le Sénégal et l’Egypte comporte un enjeu important pour le titre de meilleur joueur du tournoi.

  • Mané favori

Au coup d’envoi, Sadio Mané partira clairement avec une longueur d’avance. Après une phase de groupes assez neutre où il aura marqué le seul but du Sénégal, sur penalty contre le Zimbabwe (1-0), l’ailier de Liverpool est monté en puissance durant la phase à élimination directe. Bien que sonné après son choc avec Vozinha, il a trouvé la faille contre le Cap-Vert (2-0) en 8es de finale en ouvrant le score sur un exploit personnel. Sur sa lancée, le Lion a illuminé le jeu de son équipe contre la Guinée Equatoriale (3-1) en quart et servi Famara Diédhiou sur l’ouverture du score. Omniprésent dans le jeu en demi-finales contre le Burkina Faso (3-1), il offre un caviar à Gana Gueye pour le 2-0 puis marque le dernier but d’un piqué. 3 buts et 2 passes décisives en 6 matchs : le Red a fait fort et le titre de meilleur joueur ne devrait pas lui échapper si le Sénégal remporte la finale.

  • Salah mise tout sur la finale

Dans le cas contraire, Mohamed Salah aura une carte à jouer si l’Egypte est sacrée. Impliqué sur trois des quatre buts inscrits par son équipe dans cette CAN, l’ailier de Liverpool n’a pas plus brillé que Mané en phase de groupes, mais il a offert la victoire qui a permis aux Pharaons de se relancer contre la Guinée Bissau (1-0) et il est lui aussi monté en puissance ensuite. Remuant, il transforme le tir au but de la victoire contre la Côte d’Ivoire (0-0, 5-4 tab) en 8es. L’Egyptien a ensuite livré un récital en quarts contre le Maroc (2-1, a.p.) avec un but et une passe décisive. Son fait d’armes majeur durant cette CAN ! Mais il s’est en revanche montré trop discret lors de la demi-finale contre le Cameroun (0-0, 3-1, tab) et sera contraint de briller en finale pour espérer doubler Mané sur le fil.

  • Aboubakar en embuscade

Si l’Egypte gagne et que Salah ne se met pas en évidence, le Camerounais Vincent Aboubakar pourrait alors avoir une carte à jouer. Même s’il n’a pas suffisamment pesé lors de la demi-finale contre l’Egypte, l’attaquant des Lions Indomptables a inscrit 8 buts durant cette CAN, dont 3 doublés. Un total qu’aucun buteur n’était parvenu à atteindre dans la compétition depuis 48 ans ! De quoi vous placer un joueur, mais ce titre échappe rarement à l’un des deux finalistes et l’ancien Lorientais part donc de loin…