A la lutte pour s’emparer du dernier billet qualificatif pour la CAN 2021, la Sierra Léone et le Bénin ne se sont pas affrontés sur le terrain contrairement à ce qui était prévu ce mardi pour la dernière journée des éliminatoires. A leur arrivée au stade, les Ecureuils ont en effet contesté la validité de 6 tests positifs au Covid-19 frappant comme par hasard des cadres de leur effectif et qui ont été annoncés au dernier moment. Par conséquent, malgré des discussions entre les différentes parties et avec la Confédération africaine de football (CAF) et la FIFA, le match, initialement reporté de 18h à 21h, n’a pas eu lieu.

La CAF a réagi à travers une correspondance publiée dans la soirée. «Nous tenons à vous informer que le match ne se jouera pas aujourd’hui comme initialement prévu», a d’abord écrit l’instance, qui va trancher prochainement. «L’organe compétent de la CAF enquête actuellement sur la question et reviendra au plus tôt avec une décision.»

Report du match ou défaite sur tapis vert infligée à l’une des deux sélections ? Tous les scénarios semblent envisageables mais il serait bien dommage que le dernier billet pour la CAN se joue devant les tribunaux plus que sur les terrains…

Le témoignage du gardien béninois Saturnin Allagbé

Le classement du groupe L : Nigeria 14 points (qualifié), Bénin 7 pts (un match en moins), Sierra Leone 4 pts (un match en moins), Lesotho 3 pts