CAN 2023 : “l’Algérie se voit trop belle”, le tacle d’un ex-international français !

Lors de leur entrée en lice à la CAN 2023, les Fennecs d'Algérie ont concédé un match nul face à l'Angola (1-1) lundi à Bouaké. Un résultat qui, pour beaucoup, a été perçu comme une contre-performance, compte tenu de la qualité et des aspirations de l'équipe algérienne.

Baghdad Bounedjah, l'avant-centre d'Al-Sadd, avait pourtant rapidement ouvert le score (18e), profitant d'une longue ouverture de son partenaire préféré, Youcef Belaïli. Cependant, malgré une nette domination, surtout en première période, les Algériens n’ont pas réussi à arracher la victoire, puisque les Palancas Negras ont égalisé à la 68ème minute de jeu sur penalty, ce qui n'a d'ailleurs pas du tout été du goût de Djamel Belmadi.

Cette contre-performance a suscité de nombreuses réactions, notamment de la part de l’ancien défenseur international français (1 cape), Michaël Ciani, qui a partagé son point de vue tranché sur cette entame ratée. Selon lui, ce n'est pas un problème de système, mais plutôt une question de génération et d'attitude.

Je ne pense pas que ce soit un problème de système,” a déclaré l’ancien Bordelais dans l’After CAN sur les ondes de RMC. “C’est bien beau de dire que Mahrez n’est pas en forme, mais quels sont les remplaçants ? Il y a une question de génération, selon moi. Je pense que l’Algérie se voit trop belle aujourd'hui.

Plus le droit à l'erreur

Cette déclaration de Ciani souligne les défis auxquels l'équipe algérienne doit faire face. Après un fiasco lors de la dernière CAN au Cameroun (élimination au premier tour) et une non-qualification pour la Coupe du monde 2022, les Fennecs se retrouvent à un tournant crucial.

Leurs prochains matchs contre le Burkina Faso samedi, puis la Mauritanie (23/01), deviennent donc cruciaux pour redresser la barre et éviter une nouvelle désillusion. Les coéquipiers d’Ismaël Bennacer sont ainsi sous pression, non seulement pour répondre aux attentes élevées de leurs supporters, mais aussi pour prouver qu'ils peuvent surpasser les critiques et revenir en force sur la scène africaine.

CAN 2023 : “l’Algérie se voit trop belle”, le tacle d’un ex-international français !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.