CAN 2023 : le Cap-Vert premier qualifié !

Après le Ghana, le Cap-Vert a surclassé le Mozambique (3-0) ce vendredi à Abidjan pour s'emparer du premier billet pour les 8es de finale de la CAN 2023. Bebé a inscrit un somptueux coup franc avant que l'ancien Lillois Ryan Mendes et Pina n'enfoncent le clou.

Le Cap-Vert affichait d’entrée ses ambitions et lançait la première alerte dès la 2e minute de jeu. En effet à la suite d’une récupération haute, Bebé progressait dangereusement dans la surface mais gâchait dans la foulée une situation à deux contre un. L’attaquant du Rayo Vallecano oubliait notamment Cabral démarqué à gauche pour perdre in fine la balle au milieu de pieds mozambicains (2e). Cette occasion en précédait quasi immédiatement une autre. Puisque deux minutes plus tard, toujours après une récupération haute, Deroy Duarte croisait une frappe rasante aux abords de la surface, repoussée en corner par Ernan sur sa gauche (4e).

Bebé la joue à la Juninho

Les Requins Bleus maintenaient la pression sur les buts des Mambas par l’intermédiaire de leur première gâchette Bebé qui trouvait la barre transversale sur un coup franc des 30 mètres (23e). Ils en étaient récompensés quatre minutes plus tard sur un nouveau coup franc de Bebé, lequel faisait mouche cette fois depuis une quarantaine de mètres. Positionné à droite, l’ancien de Manchester United réputé pour sa frappe de balle, expédiait une balle flottante à la Juninho dans les buts d’Ernan, coupable pour le coup d’une faute de main (1-0, 32e).

Le Cap-Vert menait logiquement et était donc virtuellement qualifié pour les huitièmes, compte tenu de sa victoire en ouverture contre le Ghana (1-2). Voyant s’épaissir le spectre de la défaite, qui le condamnerait à la victoire contre le Ghana pour espérer se qualifier, le Mozambique réagissait par Witi, auteur du premier tir des Mambas. L’ailier gauche de seconde division portugaise enroulait directement sa frappe dans les bras de Vozinha, qui lui passait jusque-là un après-midi très tranquille (38e). Deux minutes plus tard, les hommes de Chiquinho Condé croyaient tenir l’occasion d’égaliser sur un penalty impliquant Geny Catamo et les Cap-Verdiens Joao Paulo et Jovane Cabral. Mais malheureusement pour eux, l’arbitre revenait sur sa décision après visionnage de la VAR (40e).

Le Cap-Vert, premier qualifié avec la manière

Cela marquait le tournant du match. Car suite à une erreur défensive, les Requins Bleus faisaient le break grâce à leur capitaine Ryan Mendes, auteur de son quatrième but à la CAN, son sixième en sélection. L’attaquant passé par Lille chipait en effet le cuir au défenseur Edmilson Dove pour ajuster Ernan en refermant son pied droit (2-0, 51e).

Le Cap-Vert était insubmersible, et rien ne semblait pouvoir entamer sa détermination. Ni même la sortie de Bebé sur blessure à la 57e. La preuve est que, neuf minutes après un coup franc adverse retombant sur l’équerre (60e), Kevin Pina envoyait un pétard de 30 mètres dans le coin droit d’Ernan (3-0, 69e).

La domination était totale. Cerise sur le gâteau, les joueurs se payaient le luxe de jouer à la baballe dans le camp mozambicain, accompagnés des “Olé” des supporters en tribunes. Le Cap-Vert obtient donc le premier billet pour les huitièmes avec six points (2 victoires en 2 matches), dont quatre de plus que son dauphin l’Égypte et cinq sur le Ghana et son adversaire du jour, bon dernier. Les Requins Bleus chercheront à conserver leur fauteuil de leader contre l’Égypte lundi. Les Mambas devront eux l’emporter face aux Black Stars, également dans l’obligation de gagner.

Les compos de Cap-Vert – Mozambique

CAN 2023 : le Cap-Vert premier qualifié !
Prudence Ahanogbe