CAN 2023 : Dango Ouattara inquiète le Burkina Faso

À moins de deux semaines de la CAN 2023 (13 janvier-11 février 2024), c’est tout le Burkina Faso qui retient son souffle pour son ailier Dango Ouattara.

La rencontre Tottenham-Bournemouth (3-1), comptant pour la 20e journée de championnat d’Angleterre et pour le dernier match de l’année 2023, ce dimanche 31 décembre, a décidément fait bien de dégâts. Déjà à la 32e côté Spurs, le milieu sénégalais Pape Matar Sarr (18 sélections, 1 but) était contraint de sortir sur blessure, 23 minutes après avoir ouvert le score d’une belle frappe croisée pour les Londoniens (9e). Au vu des larmes du principal intéressé au moment de céder sa place à l’Anglais Oliver Skipp pour le premier remplacement de la partie, sa participation pour la CAN 2023 est dès lors compromise, alors qu’il figure dans la liste des 27 appelés par le sélectionneur Aliou Cissé.

Dango Ouattara sorti sur blessure

Quelques minutes plus tard, à la mi-temps, c’est au tour de l'ailier gauche des Cherries, Dango Ouattara (14 apparitions cette saison), d’être remplacé après avoir ressenti une gêne. Une bien mauvaise nouvelle pour l’équipe du Burkina Faso qui pourrait perdre son ailier droit (18 capes, 7 buts), lequel donne satisfaction au poste d’arrière gauche en club depuis trois matches consécutifs.

Révélé à la CAN 2021 s’étant tenue en janvier-février 2022, Dango Ouattara est l’un des hommes les plus utilisés par le sélectionneur des Étalons, Hubert Velud. Alors que tout le staff du technicien français reste d’ores et déjà suspendu aux nouvelles sur l’état de forme du joueur de 21 ans, son potentiel forfait réduit le champ des possibles sur le plan offensif, sachant qu’il peut évoluer à tous les postes de l’attaque burkinabè.

CAN 2023 : Dango Ouattara inquiète le Burkina Faso
Prudence Ahanogbe