CAN 2023 (Q) : la RDC officialise sa réserve contre la Mauritanie

Après avoir été déboutée par la Confédération africaine de football (CAF) pour contestation de l’arbitrage du match du 28 mars l'ayant opposé à la Mauritanie (1-1), dans le cadre de la 4e journée des éliminatoires de la CAN 2023, la RD Congo a bel et bien déposé un nouveau recours contre les Mourabitounes. On en sait un peu plus sur le contenu du dossier.

Au lendemain du rejet de sa réserve portant sur l’annulation du carton rouge de Cédric Bakambu (32 ans, 41 sélections, 15 buts), lequel estime avoir été injustement exclu pour une faute jugée inexistante sur Babacar Niasse, la Fédération congolaise de football association (Fecofa) a contre-attaqué. Des rumeurs faisaient en effet état d'une plainte de l'instance contre son homologue mauritanienne pour avoir fait appel à trois joueurs présumés inéligibles dans son équipe. Les mis en cause étaient le gardien Babacar Niasse (26 ans, 7 sélections), l’arrière gauche Khadim Diaw (24 ans, 2 sélections) et le milieu défensif El Hadji Ba (30 ans, 3 sélections). Quelques semaines plus tard, Sébastien Desabre, le sélectionneur de la RDC, a levé une partie du voile sur cette affaire.

Khadim Diaw dans le collimateur de la RDC

Passé en conférence de presse mercredi après la victoire des Léopards sur l’Ouganda en amical à Douala au Cameroun (1-0), le technicien français a confirmé la réserve déposée par sa fédération tout en apportant des précisions importantes. À l’en croire, la Fecofa a décidé de poursuivre la Fédération mauritanienne de football (FFRIM) pour un seul joueur : Khadim Diaw. « On a déposé un dossier sur la qualification d’un joueur mauritanien lors du match retour », a déclaré l’ancien coach du Wydad face aux journalistes.

Avant de défendre les couleurs de la Mauritanie, le pensionnaire d’Horoya AC (Guinée), né à Dakar, a disputé les éliminatoires du CHAN 2020 avec l’équipe locale du Sénégal. Selon les informations du média LEOPARDSFOOT, la Fecofa accuserait les Vert et Jaune « de n’avoir pas respecté les procédures de changement d’association ».

En attendant la décision de la CAF, les Léopards se montrent confiants. « On attend la décision de la CAF qui pourrait renverser les résultats », a fait savoir Desabre. En cas d'issue favorable, les Léopards, actuellement derniers, pourraient gagner la rencontre sur tapis vert (3-0) et remonter au classement à hauteur du Soudan (6 points), deuxième, dans le groupe I. La Mauritanie serait, elle, reléguée à la dernière place avec 4 unités, à trois longueurs de la première place occupée par le Gabon. Affaire à suivre.

CAN 2023 (Q) : la RDC officialise sa réserve contre la Mauritanie
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.