CAN 2023 : la Tunisie dépose aussi un recours !

A l'instar de l'Algérie, la Fédération Tunisienne de Football (FTF) a officiellement déposé une réclamation auprès de la Confédération Africaine de Football (CAF) concernant l'arbitrage de son match face au Mali (1-1) disputé samedi lors de cette CAN 2023.

Cette rencontre a été marquée par des décisions arbitrales contestées par les Aigles de Carthage, qui se plaignent notamment d'un penalty non sifflé. Le cœur du recours repose sur la prestation jugée insatisfaisante de l'arbitre Daniel Nii Laryea et des assistants vidéo (VAR). « Le penalty non sifflé suite à une faute sur Youssef Msakni dans la surface aurait pu donner une autre tournure au match et on ignore pourquoi le réalisateur n’a proposé aucun ralenti. Comment cela a-t-il pu échapper au trio arbitral sur le terrain et aux deux arbitres de la VAR ? », a pesté sur beIN Sports Houcine Jenayah, membre du bureau fédéral de la Fédération Tunisienne de Football, en indiquant qu'un recours a été déposé.

L'arbitrage pose question

La Fédération a demandé que toutes les mesures nécessaires soient prises pour empêcher de telles erreurs à l'avenir et pour garantir les droits de notre équipe pour le reste du tournoi“, a ajouté la FTF dans un communiqué. Alors que cette CAN se déroulait jusqu'à présent sans accroc sur le plan de l'arbitrage, voilà donc la CAF confrontée à ses deux premiers dossiers chauds.

Le monde du football africain attend désormais la réaction de l'instance panafricaine. Evidemment, les chances que ces recours aboutissent sont infimes, et il s'agit pour la FTF davantage d'un moyen de mettre la pression en vue des prochaines échéances pour s'assurer un arbitrage “juste”, à commencer par le match de mercredi contre l'Afrique du Sud, décisif pour la qualification en 8es de finale.

CAN 2023 : la Tunisie dépose aussi un recours !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.