CAN U23 : l’Egypte ne digère pas la défaite face au Maroc

Rogério Micale, le sélectionneur de l’Égypte, s’est montré particulièrement amer après la défaite en finale de la CAN U23 samedi contre le pays organisateur, le Maroc (2-1).

La deuxième tentative aura été la bonne. Samedi, le Maroc a remporté sa première CAN U23, à domicile, douze ans après la première édition perdue sur ses terres contre le Gabon. Les Lionceaux de l’Atlas ont renversé le tenant du titre, l’Égypte, après prolongation grâce à une inspiration lumineuse de son maitre à jouer Ez Abde, passeur décisif pour Oussama Targhalline sur un coup franc tiré à deux aux abords de la surface (105e+3). Les Pharaons, auteurs d’une entame tonitruante marquée par le but venu d’ailleurs de Mahmoud Saber (10e), ont tenu la dragée haute pendant plus de 100 minutes, à 10 contre 11, après l’exclusion de leur buteur providentiel (18e), avant de rompre au bout de la première prolongation. Forcément, c’est la soupe à la grimace dans les rangs égyptiens au sortir de cette défaite.

L’Égypte pas tendre avec l’arbitrage

En conférence de presse, le sélectionneur des Pharaons U23, Rogério Micale, a pointé du doigt l’arbitrage qu’il estime ne pas avoir été à la hauteur du rendez-vous. « C'était un grand match. Nous avons dominé le match dès le début en termes de performance et de résultat jusqu'à ce qu'un de nos joueurs soit expulsé. Nous avons réussi à continuer malgré notre infériorité numérique, ce qui nous a donné le sentiment d'avoir réalisé une grande finale. Il y a des choses qui se passent dans le football et dont on ne peut pas parler directement. Félicitations aux Maroc pour l'organisation et le titre, mais parfois l'arbitrage n'est pas à la hauteur », a notamment pesté le Brésilien.

« Je suis triste intérieurement. J'avais un certain plan pour et nous croyions en notre capacité à remporter le titre. Je remercie tous les supporters égyptiens pour leurs nobles sentiments, mais nous avons perdu à cause de facteurs indépendants de notre volonté, et cela arrive dans le football. Malgré notre infériorité numérique, nous avons bien joué et dominé par moments, et nous méritions bien mieux que cela », a-t-il ajouté. Ambiance.

CAN U23 : l’Egypte ne digère pas la défaite face au Maroc
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.