CAN U23 : la réserve du Cameroun acceptée, le Gabon disqualifié ! (officiel)

Nouvel épisode dans le contentieux qui oppose le Gabon au Cameroun dans le cadre des éliminatoires de la CAN U23.

Eliminés sur le terrain dans le cadre du dernier tour de qualification (0-1, 1-0, 6-7 tab), les Lionceaux Indomptables avaient déposé une réserve à l’encontre des Panthéreaux. Dans leur viseur : l’ailier Floriss Djave, accusé de double identité et d’être âgé de 25 ans plutôt que ses 19 ans officiels. Ce mercredi, le jury disciplinaire de la Confédération africaine de football (CAF) a tranché dans ce dossier en annonçant la disqualification du Gabon pour l’édition 2023 ainsi que sa suspension pour l’édition suivante !

Il reviendra à la commission d’organisation de la compétition de déterminer si c’est bien au Cameroun de remplacer les Panthéreaux pour la phase finale dans le groupe B aux côtés de l’Egypte, du Mali et du Niger.

Le Gabon n'a pas fraudé, mais…

Précision importante : la CAF a jugé «inopportune» l’accusation de «falsification de l’âge» brandie par le Cameroun. L’instance panafricaine confirme que Floriss Djave est bien né le 29 juillet 2003 et par conséquent éligible avec la sélection U23. Seulement, la Fédération gabonaise de football (Fegafoot) a été reconnue coupable d’avoir inversé malencontreusement sa date de naissance avec celle d’un autre joueur en l’enregistrant dans le système CMS de la CAF. Par conséquent, bien qu’il n’ait pas commis de fraude, le Gabon est sanctionné pour son erreur administrative. La Fegafoot a annoncé qu’elle va faire appel de cette sanction.

Pour rappel, la CAN U23 aura lieu au Maroc du 24 juin au 8 juillet 2023 et permettra à trois équipes de valider leur billet pour les Jeux Olympiques de Paris 2024.

CAN U23 : la réserve du Cameroun acceptée, le Gabon disqualifié ! (officiel)
Romain Lantheaume

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !