CAN U23 : le Gabon remplace le Cameroun ! (officiel)

Revirement de situation ! Initialement disqualifié de la CAN U23 pour une erreur commise lors de l’enregistrement du joueur Floriss Djave dans le système CMS de la Confédération africaine de football (CAF), le Gabon a été blanchi ce jeudi par le jury d’appel de l'instance. Il participera à la CAN U23 au Maroc (24 juin-8 juillet 2023) au détriment du Cameroun.

Suite à la disqualification des Panthéreaux au bénéfice du Cameroun – repêché dans la foulée le 27 mai dernier –, la Fédération gabonaise de football (Fégafoot) avait fait appel de la décision du Jury Disciplinaire de la CAF. Quelques semaines plus tard, le Gabon peut souffler. En effet, le jury d’appel de la CAF vient de lever la sanction qui pesait sur les Panthéreaux.

Le jury d’appel donne raison au Gabon

« Lors de sa réunion tenue le 7 juin 2023, le Jury d'appel a examiné tous les documents relatifs au sujet cité en rubrique. Après une étude exhaustive de tous les faits, allégations, arguments juridiques et preuves présentées et disponibles dans le cadre de cette procédure, le Jury d'Appel de la CAF (…) juge recevable le recours introduit par la Fédération Gabonaise de Football », peut-on lire dans le communiqué de la CAF en date du 8 juin 2023. Par conséquent, il « annule, en toutes ses dispositions, la ‘’DECISION 006 – ALG — 10.05.2023’’ rendu par le Jury Disciplinaire de la CAF et par conséquence la décision de la Commission d'Organisation du 27 mai 2023 » et « rejette toutes les autres demandes », a indiqué l’instance.

Toutefois, le Cameroun, éliminé sur le terrain dans un premier temps, se retrouve de facto disqualifié. Il peut faire appel du verdict de la CAF et peut déposer un « recours auprès du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) », ceci, « dans un délai de dix (10) jours à compter de la notification de la décision », a tenu à préciser la note. Pour rappel, le Gabon avait enregistré une date de naissance incorrecte pour Floriss Djave, ce qui avait entraîné sa disqualification, mais les Panthéreaux n'avaient pas tiré bénéfice de cette erreur puisque l'attaquant était bel et bien éligible.

CAN U23 : le Gabon remplace le Cameroun ! (officiel)
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.