CM 2014 : Ghana-Zambie, un ticket pour deux

Ce vendredi à Kumasi, le Ghana accueille la Zambie dans le cadre de la 6e et dernière journée des éliminatoires à la Coupe du monde 2014. Une rencontre décisive en vue de l'attribution pour la place de barragiste. Leader du groupe D avec un point d'avance sur les Chipolopolos, les Black Stars partent avec la faveur des pronostiques.


Epilogue de cette phase de groupes des éliminatoires au Mondial 2014, avec la 6e journée qui va se dérouler sur le continent africain tout au long du week-end. Et ce sont le Ghana et la Zambie qui vont ouvrir le bal dans une poule D qui plus que jamais ouverte. avec un seul point d'avance sur son adversaire, le Ghana peut voir ses espoirs de qualification pour les barrages s'effondrer en cas de contre-performance devant le champion d'Afrique 2012.

Un scénario inimaginable pour les fans des Black Stars, qui attendent de leur équipe qu'elle termine cette campagne en beauté par une victoire à Kumasi. D'autant plus que les hommes de James Kwesi Appiah vont avoir de sérieux arguments à faire valoir, avec les retours en sélection de Kevin-Prince Boateng, André Ayew et Michael Essien. De quoi former un milieu de terrain de très haut niveau en compagnie de D'Emmanuel Badu, Kwadwo Asamoah ou encore Mubarak Wakaso.

Un seul point d'écart entre les deux équipes

Suffisant pour faire chuter les Zambiens ? Possible. Mais les Chipolopolos, qui ne partent pas forcément avec la faveur des pronostiques, ne se déplacent pas en victimes expiatoires et comptent bien saisir leur chance pour espérer rallier le Brésil. Avec une seule longueur de retard sur les Ghanéens, la Zambie a toujours son destin en main pour tenter d'aller en barrages.

Absent de cette affiche en raison d'une blessure, Jacob Mulenga estime que les Chipolopolos peuvent réaliser cet exploit. “L'équipe nationale est capable d'aller faire un résultat au Ghana. Il y a de l'espoir. Tout le groupe a donné son maximum et va encore le faire pour tenter de se qualifier.” Les Black Stars sont prévenus et leur milieu de terrain Badu ne s'y trompe pas.

La Zambie est sur une bonne dynamique et nous ne devons pas faire d'erreur face à cette équipe. Leur capitaine Katongo et Mweene sont ceux que nous devrons surveiller, car il ont une grande influence sur l'équipe“, a confié Badu lors de la conférence de presse d'avant-match, avant de prévenir : “Mais nous avons les hommes et les arguments pour les contrer et définitivement les éliminer.” Le ton est donné.

Avatar photo
Mansour Loum