Attendu de pied ferme à Nairobi, le Nigeria est parvenu à sortir vainqueur de son duel face au Kenya (0-1), dans le cadre de la 4e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Longtemps bousculés par les Harambee Stars, les hommes de Stephen Keshi ont fini par forcer la décision en fin de partie grâce à un but de Musa (81e).


Mission accomplie pour le Nigeria. En déplacement au Kenya pour le compte de la 4e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, les hommes de Stephen Keshi ont fait coup double en battant leurs hôtes et en prenant seuls les rênes du groupe F. Car s’ils partaient avec les faveurs des pronostics, les Supers Eagles ont très vite compris que la victoire ne serait pas facile à aller chercher tant les Kényans se sont montrés menaçants lors du premier acte.

Bien disposés autour de leur capitaine Victor Wanyama, les Harambee Stars imposaient un défi physique à leurs adversaires. Ce sont même eux qui se procuraient les occasions les plus dangereuses par l’intermédiaire de Victor Wanyama (23e) ou encore Kahata (32e). Les coéquipiers de John Obi Mikel répondant timidement sur des incursions notamment menées par Oduamad, mais sans réel danger pour les locaux, qui manquaient de peu d’ouvrir le score sur une tentative acrobatique de Jamal Mohamed (44e), le tout dans une enceinte totalement acquise à leur cause.

Le Nigeria vire en tête

Visiblement secoués pendant la mi-temps, les Super Eagles se mettaient en évidence dès le retour des vestiaires et il fallait un Ochieng vigilant pour gagner son face à face devant Musa (46e). Une occasion qui montrait bien les nouvelles dispositions affichées par les hommes de Stephen Keshi, enfin décidés à aller inquiéter le portier adverse. Les occasions se faisaient plus nombreuses et Ujah (68e), puis Obi Mikel (75e) étaient tout près de donner l’avantage à leur équipe, mais manquaient le cadre.

Il fallait attendre les dix dernières minutes pour voir les Nigérians être récompensés pour leur seconde partie de match. Sur un long ballon, Ahmed Musa profitait des errances défensives kényanes pour se présenter devant Ochieng et le crucifier d’un lob imparable (0-1, 81e). Une réalisation synonyme de trois précieux points pour les Supers Eagles, qui prennent du coup seuls les commandes du groupe F, avec deux longueurs d’avance sur le Malawi, tenu en échec par la Namibie. De son côté, le Kenya ferme la marche et voit ses rêves de qualification en prendre un sérieux coup.

 Les compositions de départ

Kenya : Ochieng – D Owino, Cheche, Mandela, Ndeto – Wanyama, Jamal, Opiyo, Omollo, Kahata – Aswan.

Nigeria : Enyeama – Ambrose, Omeruo, Oboabona, Echiejile – Onazi, Obi Mikel, Mba – Musa, Oduamadi, Ideye.