Un temps évoqué après le rejet du recours déposé par la Fédération tunisienne à la FIFA à l’encontre du Cameroun, l’appel des Aigles de Carthage n’aura pas lieu. La Radio Nationale a indiqué que l’instance avait renoncé à saisir le Tribunal arbitral du sport (TAS) au sujet des joueurs Matip et Choupo-Moting, soupçonnés de ne pas être en règle vis à vis de l’administration camerounaise. Un choix fait après avoir pris en considération que les verdicts de la FIFA étaient très rarement cassés en appel.