Coritiba : le retour de Slimani vire au cauchemar

Le retour tant attendu d'Islam Slimani avec Coritiba ne s'est pas déroulé comme escompté. Absent lors du dernier match en raison d'une blessure musculaire, le Fennec est entré en jeu en deuxième mi-temps contre le Grêmio (1-2) dans la nuit de mercredi à jeudi.

L'ancien joueur de Leicester a d'abord apporté un dynamisme certain à son équipe. Avec son entrée, Coritiba a pu se créer plusieurs opportunités, menant finalement à l'égalisation grâce à un penalty converti par Robson. Ce but a ravivé l'espoir de l'équipe de rester en Série A. Mais, malgré plusieurs occasions prometteuses suite à cette égalisation, c'est l'équipe du Grêmio qui a repris le dessus, marquant un second but à la 83e minute. Au fil de ce scénario, Slimani a montré des signes de frustration, commettant deux gestes d'agacement largement évitables envers des adversaires. L'attaquant de 35 ans a été puni d'un puis de deux cartons jaunes en l'espace de 7 minutes, aboutissant à son expulsion (85e) – son premier carton rouge au Brésil.

Il reste un (infime) espoir

La rencontre s'est soldée par une victoire 2-1 en faveur de Grêmio, plongeant davantage Coritiba dans la crise. Avec un retard considérable de 14 points sur le premier club hors de la zone de relégation, l'équipe semble être sur une trajectoire menant tout droit à la Série B la saison prochaine. Slimani, pour sa part, devra faire preuve de résilience et espérer apporter une contribution positive à son équipe lors des prochains matchs. La prochaine rencontre, ce sera devant Goias. Sachant qu'il ne reste que sept journées et que le maintien serait désormais un miracle, la victoire est quasiment impérative. Pour Coritiba, il faudra faire sans l'international algérien, buteur à 3 reprises en 9 parties depuis son arrivée au Brésil.

Coritiba : le retour de Slimani vire au cauchemar
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.