Coritiba : relégué, le club tranche sur l’avenir de Slimani

L’international algérien Islam Slimani n’a pas pu empêcher la descente en deuxième division de son club de Coritiba, qu’il avait rejoint en août dernier. La formation brésilienne, 19ème sur 20 équipes et 29 points au compteur en 35 matchs, évoluera en Serie B la saison prochaine. 

Le pari est donc perdu. Sur le plan collectif du moins. Le Fennec, malgré ses 35 printemps, avait été recruté à la fin de l’été dernier pour tenter de redonner du dynamisme à l’attaque du club brésilien. Malgré l’échec symbolisé par cette relégation, l’ancien joueur de Leicester a trouvé le temps d’inscrire 3 buts et de délivrer 2 passes décisives en 11 rencontres.

« Nous comptons beaucoup sur lui »

Au-delà de ses performances et de son rendement loin des meilleures phases de sa carrière mais tout de même honorable, le joueur a fait l’unanimité par son comportement. Du moins si l’on en croit les récent propos de son Président Carlos Amodeo, qui en a profité pour évoquer son avenir. “Je tiens, d’abord, à saluer le professionnalisme de Slimani, qui est sous contrat avec le club jusqu’en décembre 2024. Nous n’avons absolument aucune indication de sa part ou du club qu’il n’est pas satisfait à Coritiba ou bien son désir de partir. Nous comptons beaucoup sur lui pour l’année 2024“ a ainsi déclaré le dirigeant brésilien lors de sa dernière conférence de presse.

Opération remontée immédiate ?

Coritiba n’est pas n’importe quel club au Brésil. Malgré plusieurs descentes en Serie B au cours de leur histoire, les Vert et Blanc sont davantage habitués aux joutes de la Serie A. Alors que l’entraîneur Thiago Kosloski vient d’être limogé et que son successeur (Guto Ferreira) est désormais connu, il est fort probable que la formation brésilienne ambitionne une remontée immédiate. Reste à savoir si le challenge intéressera Slimani et si Djamel Belmadi verrait d’un bon œil le fait de voir son attaquant évoluer dans l’antichambre de la première division brésilienne.

Coritiba : relégué, le club tranche sur l’avenir de Slimani
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.