Boudebouz

Avant d’être footballeur professionnel, Ryad Boudebouz est un homme et citoyen. En cette période compliquée et marquée par la pandémie de coronavirus, le milieu offensif de l’AS Saint-Etienne a tenu un discours particulièrement responsable au micro de RMC.

«Le but de chacun est de rester chez soi, de ne pas tomber malade et de faire attention à ses proches. On est dans une crise qu’on n’a jamais connue, d’après ce qu’on entend ce qu’il se passe dans les hôpitaux est vraiment grave. Donc le plus important c’est de rester en bonne santé», a souligné l’international algérien. «Le foot passe après. Tout ce qu’on peut faire dans la maison ou dans le jardin, on le fait pour garder un minimum la forme, mais aujourd’hui l’état est critique en France et les gens doivent s’en apercevoir. Tous les sports passent après, la santé des gens est plus importante.»

Auteur du but qui a envoyé les Verts en finale de la Coupe de France après 38 ans d’absence, l’ancien Montpelliérain a voulu insister sur l’importance très secondaire du foot en ce moment : «Ma volonté c’est d’abord qu’il n’y ait plus de maladie en France et sur Terre. Après si on peut terminer la saison, bien sûr que j’aimerais, j’ai envie de me battre pour le maintien après la crise et jouer la finale de Coupe au Stade de France. Mais il ne faut le faire que si plus personne n’est malade.» La santé passe avant tout !