Coup dur pour la Côte d’Ivoire. Désormais devancés d’un point par le Maroc en tête du groupe C des éliminatoires du Mondial 2018, les Eléphants devront impérativement battre les Lions de l’Atlas au pays dans un mois lors de la « finale » de la dernière journée.

Et pour ce rendez-vous, le sélectionneur Marc Wilmots devra se passer de son défenseur central Eric Bailly. Le Red Devil a en effet été averti vendredi face au Mali (0-0) et il sera suspendu pour cumul de cartons jaunes. En attaque, Seydou Doumbia sera quant à lui toujours blessé.