Alors qu’il devait trancher sur son avenir international en fin de saison, Tiémoué Bakayoko a finalement opté pour l’équipe de France après que Didier Deschamps l’ait appelé en renfort pour les amicaux de mars. Une vive déception du côté de la Côte d’Ivoire, le pays d’origine du joueur. Surtout que le milieu de terrain de l’AS Monaco était tout proche de rejoindre les Eléphants, comme l’a révélé son frère Soualio.

« On a échangé par rapport à ça. La Côte d’Ivoire, c’est aussi une très belle équipe. Jusqu’au dernier moment, il a hésité« , a révélé le défenseur du Paris FC (National) lundi au micro de RMC. « Après, il a fait son choix et on ne peut que le suivre. C’est un grand garçon et je pense qu’il a fait le bon choix. C’est quand même l’équipe de France, ce n’est pas une petite équipe. (…) Il m’a dit qu’il avait eu le coach (Deschamps) et qu’ils avaient bien parlé. Il lui a dit qu’il comptait sur lui. Le coach de la Côte d’Ivoire comptait aussi sur lui. Après, il a fait son choix. » Dommage pour la Selefanto…